Human's Difference

La différence entre l'intelligence et la stupidité, c'est que l'intelligence a ses limites.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De passage.

Aller en bas 
AuteurMessage
Aron Deblay
Autorité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2008

Présentation Rapide
x. Age:: 31 ans
x. Profession:: Flic
x. Particularité(s):: Il possède une mémoire photographique.

MessageSujet: De passage.   Sam 6 Sep - 21:20

Un homme au crane rasé était assis sur une chaise, les bras en croix, une personne était en face de lui faiblement éclairé par le néon défaillant de la salle, au centre de ces deux hommes, une table ; ou était posé un dossier a peine ouvert. Aron passa lentement une main sur sa tête avant de frapper une nouvelle fois la table du poing, l'interlocuteur sursauta encore, se rongeant les ongles en sanglot. Il était assez jeune, cheuveux mi-long de couleur chatain, il avait été capturé dans la matinée, Aron se leva et sortit par l'unique porte. Ce retrouvant face a son supérieur, celui-ci le regarda avec un air de malice qui en disait long sur ce qu'il voulait qu'Aron fasse.

-Il en a deja dit pas mal, mais pas encore tout, retourne y et fais comme d'habitude.

Il ouvrit a nouveau la porte, pénétra encore une fois la salle miteuse et se rapprocha de la vitre teintée, faisant un signe de la main pour faire comprendre a ceux qui les regardait de sortir, ce qu'ils firent sans attendre. Puis il prit place devant le jeune homme, attrapant le dossier d'une main et balançant la table de l'autre, il se rapprocha lentement puis il lui mis coup de poing qui en aurait dérouté plus d'un. La séance dura une heure de plus, Aron sortit de la pièce, avec de nouvelle informations, derrière lui, le jeune homme était inconscient avec de nombreux hématomes sur le visage. Retrouvant son chef, il reçut l'ordre d'amener le suspect aux scientifiques, a leur laboratoire.
Il alla le chercher dans la salle, l'attrapant par le bras, le trainant dans tout le batîment jusqu'a la sortie de derrière, il l'attacha a la portière de sa voiture a l'aide de menotte et ils ne mirent que quelques minutes pour arriver au laboratoire, le jeune homme essayait de se débattre, même si face a Aron c'était un sacré poids plumes.
Une main lui suffisait pour l'emporter avec lui a l'intérieur, il se dirigèrent dans une sorte de salle réservée au invités, Aron le balança sur le fauteuil et d'un regard il lui fit comprendre qu'il ne devait rien tenter.
Malheureusement, n'importe quel HDO préfèrerait mourir plutôt que de subir les expériences qui leur étaient réservées dans ces locaux.
Il tenta de fuir, esquivant la personne qu'était Aron, il n'eut même pas le plaisir de passer la porte, recevant un balle dans le genoux il s'éffondra sur le sol. Notre flic sortit de la pièce une arme a la main, laissant valser dans tout les sens son manteau, il l'a garda braquée sur l'HDO, quand il entendit des pas venir d'un couloir tout proche, il tourna la tête en direction de la personne qui venait d'apparaitre a leur coté.


Dernière édition par Aron Deblay le Sam 27 Sep - 16:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Grey
HDO renégat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 26
Date d'inscription : 03/09/2008

Présentation Rapide
x. Age:: 21 ans
x. Profession:: Scientifique pour vous servir
x. Particularité(s):: Jaguar... Ne rester pas prêt de moi, je suis incontrôlable, je suis enfermé depuis trop longtemps dans ce corps...

MessageSujet: Re: De passage.   Dim 7 Sep - 12:28

Gabriel n’avait pas dormit de la nuit et pour cause de nouvelles recherches indiquaient que les scientifiques touchaient presque au but, une solution douloureuse mais qui pourrait à jamais éteindre l’espèce des HDO mais le gouvernement réprouverait cette avancé mais les scientifiques avançaient de plus en plus et la victoire serait bientôt leur. Un coup de téléphone raisonna dans tout le bâtiment, effrayant les prisonniers qui pensaient toujours au pire dans cet endroit dénuer de toute vie et intriguait les agents qui s’y trouvaient. Gab’ passa plusieurs portes avant d’arriver à un petit appareil, passant presque inaperçu sur le mur blanc vermifugé. Une voie rauque retentit à l’autre bout du fils.

« Veuillez décliner votre identité »

« Docteur Grey pour vous servir que me voulez vous ? »
« Dans quelques minutes un de nos agents viendront vous apporter un spécimen, je vous demanderais toutefois de laisser cet individus en vie, je vous demanderais aussi de faire faire un tour à notre employé dans vos locaux considérer cela comme une visite de routine »
« Ce sera fait monsieur, autre chose vous ferrais plaisir ? »
« Non vous pouvez disposer »


Le jeune homme raccrocha et sans alla dans son labo, cette attitude le faisait doucement rire, les autorités se prenaient vraiment pour les rois, petits pions cherchant inlassablement le pouvoir. Il accueillerait leur employé comme il se doit mais le fait de le faire visiter le gênait quelques peu, pourquoi lui et pas un autre ? Il ne chercha pas bien longtemps, ce devait sans doute être un des chouchou du commandement alors il faudrait jouer de finesse avec lui et oublier les plaisanteries habituels peut importait finalement, il aurait un nouveau jouet ce qui leur manquait de plus en plus en ces temps difficiles où les HDO se cachait pour ne pas finir dans les cloches de verres. L’homme passa dans le couloir où se trouvaient les prisons des HDO sans même les regarder dans les yeux. Soudain un coup de feu retentit. Le scientifique fit immédiatement demi tour, la détonation venait de la salle réservé aux invités, la porte s’ouvrit avec lenteur laissant apparaître un agent l’arme pointé vers l’HDO, Gabriel resta de glace, la pauvre petite proie subirait bien pire dans les tréfonds de l’établissement. Le scientifique s’approcha du blessé et s’agenouilla pour que leurs têtes soit à la même hauteur.

« Ne craint rien, tu seras en sécurité ici, n’essaye plus de t’échapper mon agneau tu n’iras pas loin ainsi »

Les yeux du prisonnier s’illuminèrent reconnaissant en cet homme un allié, étant lui aussi un HDO les prisonniers le prenait dans un premier temps pour un ami qui les ferait sortir par la suite mais le sourire sadique du jeune homme leur faisait comprendre qu’il n’était pas si sympathique que cela. Il laissa le spécimen à terre, et alla saluer l’agent. Il mit la main sur l’arme et la fit se baisser.

« Pour des raisons évidentes, les armes à feu sont interdits dans cet établissement »


Il laissa l’homme ranger son arme avant de lui tendre la main et de le saluer comme il se devait.

« Je suis le Docteur Grey je serais votre guide dans l’établissement, ravi de vous rencontrer Monsieur… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aron Deblay
Autorité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2008

Présentation Rapide
x. Age:: 31 ans
x. Profession:: Flic
x. Particularité(s):: Il possède une mémoire photographique.

MessageSujet: Re: De passage.   Dim 7 Sep - 13:32

Aron observa l'homme, il s'agenouilla aux cotés du gamin, avant de ce relever et de lui faire comprendre qu'il devait ranger son arme, chose qu'il fit sans un mot, puis il lui tendit la main en se présentant. Aron posa ses yeux un instant sur celle-ci avant de la serer de la sienne.

Deblay, mais je préfère Aron.

Aucun ravie de vous rencontrer et ces autres choses, la politesse ne fait pas vraiment partie de cet homme, puis il fit un signe de la tête en direction de l'HDO qui se trouvait au sol et qui les fixait sans vraiment savoir ce qui allait lui arriver, il eu un petit rire a voir l'espérance qui s'était installée dans les yeux de celui-ci. Dans cet établissement, aucun espoir ne vit très longtemps. Il enleva son manteau, lentement, attrapant les deux armes a feu qui s'y trouvaient, il le balança sur le fauteuil prévu a l'attente des invités dans la salle juste a coté. Laissant apparaître son T-shirt moulant, il glissa ses "partenaires" dans sa ceinture, proche de sa plaque. Puis il pointa son doigt en direction du blessé.

Emmenons le la ou il faut, nous ferons la visite ensuite.

Il se baissa lentement, le pris par le bras et le souleva, le sang coulait a flot de sa blessure récente, ces hématomes étaient toujours présents en grand nombre sur son visage, relevant la tête, Aron posa son regard sur le docteur Grey, attendant une quelconque réaction du jeune homme qui devait les conduire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De passage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
De passage.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Passage du 3eme au 4eme Age
» anecdote sur le passage de Napoléon à Buigny-St-Maclou (80)
» Le passage du Simplon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Human's Difference :: x. La Ville à l'Est :: x. Le Laboratoire de l'Horreur-
Sauter vers: